Campaign 2000 National Report Card on Child and Family Poverty, 2016

Summary: 

A year is a long time in a child’s life. In childhood, the injustice of poverty leaves an indelible mark.

Rapid development within the first year of a child’s life is profound. Parents and caregivers strive to nurture learning and development and ensure children are healthy, safe, secure and thriving.

For families in poverty, the healthy development and safety of their growing children is paramount; yet far too many children are in peril as poverty impairs infant and child development and blocks parental and caregiver efforts. Child and family poverty is unnecessary and unconscionable in a wealthy country – Canada has the resources and policy tools to eradicate it. Instead, successive governments have failed to prioritize sufficiently the lives of children in policy and economic decisions. As a result, today over 1.3 million children (18.5%) live in poverty in Canada.

Good public policy matters and has been effective in reducing child poverty. Indeed, without government transfers over 2 million children would live in poverty. However, to date, policy inputs against poverty have been small and poverty reduction too limited. History has shown us that no one-off policy change can ensure no child goes hungry, is denied opportunity or spared the indignity of poverty. Eradicating poverty must include weeding out the multitude of barriers that families face.

Campaign 2000 strongly welcomes the boost in family incomes from the new Canada Child Benefit (CCB); we also call for immediate indexation to ensure families receive its full impact. The federal government has committed to reduce child poverty by 40% by 2017, and its Fall Economic Statement said “going forward the government will closely monitor the number of children living in poverty.”1 With government taking the first steps toward developing a Canadian Poverty Reduction Strategy (C-PRS), we see real potential to eradicate the scourge of poverty affecting 4.9 million people today.2 To be successful, the C-PRS must be a shared, crossCanada priority with the Federal Government taking a substantial leadership role providing vision, taking accountability for progress and maintaining investment. The guiding targets and timelines must be bold, comprehensive and unrelenting. To do this, the objective of reducing and then eradicating poverty must guide social policy decision-making and budgetary priorities in the short and long term.

In order to meet its child poverty reduction target, the federal government must root out child and family poverty from every community in Canada by adopting a child and family poverty reduction lens on all spending, policy and program decisions. This report card provides a snapshot of child and family poverty today, outlines how poverty stalls children’s progress and potential and proposes policy solutions as a road map to guide eradication.

A historic commitment to a national anti-poverty plan can seed the type of action that generations of Canadians have been waiting for. After decades of instability suffered by families and broken promises to eliminate child poverty, families are anxious to lay new roots for their children. The roots of equal futures for all children lay in ensuring access to secure, gainful employment; livable incomes; affordable, high-quality, regulated childcare; nourishing food, affordable housing, education and training; acting on reconciliation and ensuring equitable opportunities for all children.

With nearly 1 in 5 children in poverty today, Canada’s work is nowhere near done. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un an, c'est long dans la vie d'un enfant. Au cours de l'enfance, l'injustice de la pauvreté laisse une marque indélébile.

Le développement rapide durant la première année de vie d'un enfant est profond. Parents et fournisseurs de soins s'efforcent de stimuler leurs apprentissages et leur développement et de veiller à leur santé, leur sécurité et leur épanouissement.

Pour les familles en situation de pauvreté, le sain développement de leurs enfants et leur sécurité ont préséance sur tout. Mais, beaucoup trop d'enfants sont à risque, car la pauvreté entrave le développement des tout petits et des jeunes enfants et les efforts que déploient leurs parents et fournisseurs de soins pour assurer leur bien-être. Il n'y pas de raison et c'est tout à fait inacceptable que des familles et des enfants vivent en situation de pauvreté dans un pays riche comme le Canada, qui a les ressources et les politiques pour l'éradiquer. Mais, les décisions politiques et économiques des gouvernements successifs au Canada n'ont pas fait du sort et de la vie des enfants une priorité. Ce qui fait que le Canada compte aujourd'hui plus de 1,3 million d'enfants (18,5 %) vivant en situation de pauvreté.

Il faut savoir que les bonnes politiques publiques ont de l'importance et qu'elles ont été efficaces pour réduire la pauvreté des enfants. Effectivement, n'eût été les transferts gouvernementaux, plus de 2 millions d'enfants vivraient en situation de pauvreté actuellement. Cependant, à ce jour, les politiques pour contrer la pauvreté ont été de petite envergure et la réduction de la pauvreté, trop limitée. L'expérience passée nous a démontré que des interventions stratégiques ponctuelles pouvaient empêcher qu'un enfant ait faim, qu'il soit privé de perspectives d'avenir ou qu'il subisse l'indignité de la pauvreté. L'éradication de la pauvreté doit inclure l'élimination des multiples obstacles auxquels font face les familles. Campagne 2000 accueille très favorablement la hausse du revenu familial au moyen de la nouvelle Allocation canadienne pour enfants (ACE); nous demandons par ailleurs son indexation immédiate pour que les familles en tirent le maximum d'avantages. Le gouvernement fédéral s'est engagé à réduire la pauvreté infantile de 40 % d'ici 2017 et, dans son énoncé économique de l'automne, il affirmait qu'à l’avenir « le gouvernement surveillerait étroitement le nombre d’enfants vivant dans la pauvreté ».1 Le gouvernement est en train de jeter les bases nécessaires d'une stratégie canadienne de réduction de la pauvreté et nous voyons en cela une possibilité bien réelle de mettre fin au fléau de la pauvreté qui afflige 4,9 millions de personnes aujourd'hui.2 Pour réussir, cette stratégie devra être une priorité commune pancanadienne, et le gouvernement fédéral devra faire preuve d'un leadership ferme et prendre l'initiative d'en définir la vision, de rendre compte des résultats et de maintenir les investissements. Les cibles et les échéanciers de cette stratégie devront être audacieux, globaux et implacables. Pour ce faire, l'objectif de réduire, et par la suite d'éradiquer la pauvreté, doit guider les politiques sociales et les priorités budgétaires du gouvernement à court et à long terme.

Le gouvernement doit adopter une perspective axée sur la réduction de la pauvreté des enfants et des familles pour prendre ses décisions de dépenses, de politiques et de programmes. Le présent rapport dresse le portrait de la pauvreté des enfants et des familles telle qu'elle est aujourd'hui. Il décrit comment la pauvreté nuit au progrès des enfants. Et il propose une feuille de route et des politiques pour orienter son éradication. 

Publication date: 
Nov 2016
Author: 
Anita Khanna
Publisher: 
Campaign 2000
Follow Us: twitter facebook
Copyright © 2017 Canada Without Poverty - Home - Contact Us
Charitable Number: #130916638RR001