Report of the Special Rapporteur on adequate housing as a component of the right to an adequate standard of living, and on the right to non-discrimination in this context (General Assembly 2015)

Summary: 

In the present report, the Special Rapporteur on adequate housing as a component of the right to an adequate standard of living, Leilani Farha, outlines how the right to adequate housing must guide the development and implementation of a “new urban agenda” to be adopted at Habitat III, in October 2016.

Habitat III will be the first global summit of the twenty-first century where housing and urban challenges will be in the spotlight. At a time when more than half the world’s population lives in cities, with the majority of urban dwellers facing homelessness, lacking security of tenure or living in inadequate conditions, and a third of them living in informal settlements, the Special Rapporteur argues that the change needed is a new “urban rights agenda” with the right to housing at its core.

The report focuses on the transformational qualities of the right to adequate housing in cities and its ability to bring coherence to the broad range of issues that will be discussed at Habitat III. In this context, the Special Rapporteur discusses five critical cross-cutting areas that must be given priority: (a) social exclusion: stigmatization and housing status; (b) migration; (c) vulnerabl e groups; (d) land and inequality; and (e) informal settlements. The Special Rapporteur highlights how the right to adequate housing establishes accountability and facilitates access to justice and the participation of marginalized groups in decisions that affect their lives, and lays out steps for implementation.

The report concludes with bold recommendations for the urban rights agenda, including: (a) eliminating homelessness and forced evictions; (b) ensuring security of tenure for all households; and (c) ensuring the incorporation of the right to housing as paramount in all urban law, policy and programmes, including fiscal policy and resource allocation.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le présent rapport, la Rapporteuse spéciale sur le logement convenable en tant qu’élément du droit à un niveau de vie suffisant, M me Leilani Farha, donne un aperçu de la façon dont le droit à un logement convenable doit guider l’élaboration et la mise en œuvre d’un « nouveau programme pour les villes » qui sera adopté lors d’Habitat III, en octobre 2016.

Habitat III sera le premier sommet mondial du XXI e siècle où les questions relatives au logement et à l’urbanisme seront sous le feu des projecteurs. À une époque où plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, où l a majorité des citadins risquent de se voir priver de logement, vivent sous la menace de l’expulsion ou dans des conditions précaires, et où un tiers d’entre eux réside dans des implantations sauvages, la Rapporteuse spéciale fait valoir la nécessité d’adopter un « nouveau programme en faveur des droits urbains » axé sur le droit au logement.

Le rapport met l’accent sur le fait que le droit à un logement convenable dans les villes est propice au changement et qu’il peut donner plus de cohérence aux questions très diverses qui seront examinées lors de la conférence Habitat III. À cet égard, la Rapporteuse spéciale aborde les cinq domaines transversaux essentiels qui doivent être examinés en priorité : a) l’exclusion sociale; la stigmatisation et les conditions de logement; b) les migrations; c) les groupes vulnérables; d) la terre et les inégalités; et e) les implantations sauvages. La Rapporteuse spéciale met en lumière la façon dont le droit à un logement convenable établit le principe de responsabilité, facilite l’accès à la justice et la participation des groupes marginalisés à la prise de décisions qui les concernent et définit les mesures de mise en œuvre.

En conclusion, le rapport présente des recommandations audacieuses pour le programme en faveur des droits urbains, notamment : a) mettre fin au problème des sans-abri et aux expulsions forcées; b) garantir à tous les ménages la sécurité d’occupation; et c) faire du droit au logement un élément essentiel de toutes les législations, politiques et programmes relatifs aux zones urbaines, y compris en matière de politique budgétaire et d’affectation des ressources.

Publication date: 
Aug 2015
Author: 
Leilani Farha
Publisher: 
United Nations
Download (French): 
Follow Us: twitter facebook
Copyright © 2017 Canada Without Poverty - Home - Contact Us
Charitable Number: #130916638RR001